06/02/2012

lundi 06 janvier

Voilà une nouvelle semaine qui commence.

J'ai retrouvé ce lundi matin une Lucy en forme, avec ses taquineries que je lui connais. 

Elle a eu classe ce matin, au programme du français. Ensuite de la kiné.

L'après-midi, de la kiné encore, un atelier écriture et un atelier jazz animé par  Docteur Jazz, son saxophone et un guitariste. On a eu droit à trois chansons dont Champs-Elysées de Joe Dassin et "dans ma plantation, pourquoi ça pousse pas ?".

Elle est restée dans son fauteuil toute l'après-midi, sans douleur. Maintenant, elle secoue bien la tête avec son halo. Rigolant

Les enfants sont bien encadrés et il y a beaucoup d'animation pour leur faire oublier l'hôpital car le moral varie très rapidement, ils passent très vite du sourire aux larmes.

Et l'après-midi, en chambre 317, ce sont les larmes qui ont dominé tant chez Doriane que Lucy. 

Demain, je verrai sans doute les médecins pour une mise au point. générale.  

 Beaucoup d'entre vous me demande comment je vais .

Pour l'instant, je ne me sens pas seule car je travaille le matin pour le bureau, je pars à 12H 15 pour l'hôpital et je rentre vers 20H 15. Ensuite, je prépare seulement mon repas. 

A la maison des parents, il y a beaucoup de monde, tous dans la même situation, certains sont là pour leur enfant aussi, d'autres pour leur conjoint, la gravité des cas varie .

Tout le monde se parle et il y a du respect pour chacun.

La vie communautaire est jusqu'à présent bien respectée. Chacun y met du sien. 

Sinon, je suis un peu comme les enfants, je passe très rapidement du sourire aux larmes. 

La tension est grande, pas seulement pour Lucy.

On voit et on entend des choses pénibles, la plainte des enfants n'est pas facile à gérer même si très rapidement ensuite, ils redeviennent souriants.

 Cela me frappe cette capacité pour un enfant de trouver l'énergie de "redémarrer" et de repasser en mode "enfant": Doriane réclamait sa maman, pleurait et pourtant dès que les animateurs musicaux ont entamé leur chanson "dans ma plantation", hop elle a repris son sourire et s'est mise à chanter. 

Je pense qu'il y aura pour moi un avant et après l'hospitalisation. 

Progressivement aussi, je délègue aux infirmières certaines choses sans culpabilité car elles sont beaucoup pour s'occuper d'un seul enfant et certaines (pas toutes,  mais la majorité tout de même) sont réellement très chouettes. Très à l'écoute, rigolottes, souriantes, douces, ... Bon il y a bien quelques exceptions mais dans l'ensemble, elles sont bien. 

Ici, beaucoup d'enfants sont seuls même si les parents sont très attentifs à leur enfant, le service prend en charge vraiment les enfants et les parents font confiance.

Aujourd'hui, la troisième compagne des filles est rentrée chez elle, très lourdement handicapée, les parents n'étaient pas là pour la sortie, ce sont les ambulanciers qui la connaissent qui sont venus la chercher. Elle avait été préparée tout à fait correctement par les infirmières du service. Elles ont fait attention à tout (corset, attelles, mentionnière, ...)  même en l'absence des parents. 

Tout n'est sans doute pas parfait mais on est loin de la mentalité de nos hôpitaux . C'est du moins l'impression que j'ai à ce stade de mon séjour. On verra si l'avenir me donne toujours raison. 

A demain. Bizzzz. 


 








22:53 Écrit par Christel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Coucou , bonjour à vous deux :)
Contente que tout se passe bien et qu'il n'y a plus de douleur pour ma Lulu .:))
Comme les enfants ma petite Christel , normal les émotions sont là , mais heureuse que toi aussi tu sois bien entourée , te retrouver avec des parents vivant ta situation t'aide à avancer et vous vous reconnaissez dans ses émotions échangées.
La musique et le chant quelle merveille pour les enfants !! :)C'est une source de bonheur :)) Maintenant , je vais me préparer pour aller travailler et je vous souhaites à toute les deux de passer une belle journée .. Je pense bien à vous et je vous embrasse très très fort

Écrit par : Nathalie | 07/02/2012

Répondre à ce commentaire

Coucou les filles (si je puis me permettre),
Ah déjà des cours de français. C'est bien cela. Madame Laldia va être contente... J'espère que ce n'était pas trop difficile...
C'est chouette que vous vous souteniez mutuellement entre parents. Quand on est entouré, on "rumine" moins. Aujourd'hui c'était les photos à l'école. Quel bazar!! Enfin, il fallait bien y passer. Les photographes pas toujours très sympas. Sinon rien de spécial. Alors je vous fait des gros bisous de la part de tous les enfants à qui Lucy manque beaucoup. Le papa de Denis m'a demandé la date de l'opération de Lucy. Bon allez, je vais vous laisser.
A bientôt.
Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Écrit par : Marjorie | 07/02/2012

Répondre à ce commentaire

coucou à toutes les deux, merci christel pour tes conseils je suis tellement contente de pouvoir avoir des nouvelles en direct.
Rassurée par ton journal de bord, la vie s'organise pour toutes les deux autour des mots courage,résister, supporter mais aussi aimer, aider,entourer et bien d'autres qui font la force d'une vie; de vos vies à toutes les deux.
Aujourd'hui il fait grand soleil,ce qui réchauffe les coeurs mais ma question est Lucy arrive t'elle à s'alimenter correctement?
Je vous embrasse fort, bises plusssssssssssss
brigitte

Écrit par : brigitte | 09/02/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.