04/09/2013

Mercredi 4 septembre

De visu, le Docteur Miladi  a posé un diagnostic rassurant : l'escarre n'est pas en contact avec le matériel et il est en voie de guérison, même s' il y a encore des soins à faire pendant un bon mois.

La plaie s'est formée à cause du fait que la tête de Lucy part vers l'avant, la tige pousse sur la peau, fine, qui finit par s'abîmer. 

Il l'a trouvée en bonne forme et est content de son aspect nutritionnel même s'il lui  a donné un challenge : celui d'arriver à 20kg pour les vacances d'été, soit grossir de 2kg.  

Sur base de ces éléments favorables, il a  décidé de postposer l'opération aux vacances de la Toussaint avec un délai d'hospitalisation d'environ 15 jours; ainsi elle ne perdra pas trop à l'école. 

Demain, nous voyons Mr Neute pour l'adaptation du corset et ensuite retour at home. Sourire

Voilà pour l'aspect médical, psychologiquement, elle a encore assuré : on est à Garches, donc pas question pour moi de dormir avec elle; il faut la quitter à 20H 30 maxi, elle est seule dans une chambre, .... mais la nuit s'est bien passée. 

Cet après-midi, elle est allée au Centre de Loisirs, de son initiative et elle s'est fait une copine ; elle a dessiné et fait de la musique. 

Journée stressante mais je suis contenteRigolant








21:27 Écrit par Christel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

03/09/2013

Mardi 3 septembre

Ce mardi, Lucy a été hospitalisée à l'hôpital de Garches : tout a été très vite depuis le mail du docteur Miladi de lundi dernier, le 26 août :


La plaie de Lucy est devenue un vrai escarre qui va effectivement nécessiter un geste chirurgical rapide de couverture, avant l’exposition des tiges et leur contamination.

Il faudrait qu’elle vienne me voir dès que possible, le mieux serait de la prendre en hospitalisation à Garches juste avant et après ce geste pour un bon suivi et une surveillance rapprochée.

Merci donc de voir avec la famille et le Dr Leclair de Garches, pour organiser ce transfert rapide, je me chargerai de mon côté de la rajouter au programme en supplément.

J’attend votre réponse.

Bien amicalement.

 

L. MILADI


Depuis le mois de juin, on traite au niveau de la cicatrice du haut du dos un escarre; le processus de cicatrisation a été lent à se mettre en place mais depuis une dizaine de jours, on constate une amélioration. Pourtant, il faut intervenir chirurgicalement pour éviter une infection du matériel et en diminuer le plus possible le risque de récidive.


Demain, je rencontre le Dr Miladi et j'aurai en principe les informations quant à l'intervention, en quoi elle va consister et quand elle pourra avoir lieu. 


A demain 

 

23:32 Écrit par Christel | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |